Éric Tremblay, la création au cœur de sa démarche pédagogique

Enseigner, c’est d’abord et avant tout une aventure humaine, une rencontre entre un prof et ses élèves. Vous en avez sûrement un en tête qui vous a marqué, qui a influencé vos choix et votre parcours. Éric Tremblay, enseignant en 6e année à l’école Alexander-Wolff, incarne les hommes et les femmes passionnés par leur rôle d’éducateur.

Éric Tremblay ne laisse personne indifférent : les parents le tiennent en très haute estime, les élèves trépignent d’impatience d’arriver en 6e année et ses collègues n’hésitent pas à lui demander son avis. Sa réputation dépasse les frontières de la commission scolaire de la Capitale : il prend la parole sur plusieurs tribunes médiatiques, il partage son expertise pédagogique lors de colloques et de congrès et il a même agi comme consultant auprès de l’ancien ministre de l’Éducation Sébastien Proulx.

Monsieur Éric est un être passionné et entièrement dédié à ses jeunes protégés. Il se questionne sans cesse sur ses méthodes, il adapte continuellement ses approches, il est toujours à la recherche de LA solution pour répondre aux besoins de tel ou tel élève.

Cet enseignant croit fermement que le cheminement vers la connaissance passe par une diversification des pratiques pédagogiques de manière à ce que s’établisse une relation positive entre l’élève et ses apprentissages.

La situation suivante en est un parfait exemple : l’an dernier, la cohorte de 5e année démontrait des comportements problématiques. La solution envisagée par Éric Tremblay : augmenter de quatre à sept le nombre de périodes consacrées à l’éducation physique en 6e année pour évacuer leur trop-plein d’énergie. Les résultats s’avèrent des plus concluants.

La créativité d’Éric Tremblay est sans limite. Cette année, l’ancienne bibliothèque de l’école a été transformée en classe ouverte pour les élèves d’Éric et de sa collègue Josée. Ensemble, ils enseignent en simultané dans un environnement aménagé en îlots, chacun ayant une fonction spécifique, et dans lesquels les jeunes se retrouvent soit en groupe, en équipe ou en individuel.

Monsieur Éric est un mordu des nouvelles technologies et il compte toujours plusieurs longueurs d’avance sur le programme ministériel. Les tablettes trônent en rois et maîtres et les projets technologiques abondent. Ses méthodes étant singulières, il confie à ses élèves la tâche de présenter le fruit de leur travail aux autres classes de l’école. En utilisant l’approche d’agent multiplicateur, les jeunes intègrent dans le plaisir les connaissances acquises!

L’ère du papier et du crayon n’est cependant pas révolue, bien au contraire! Ces articles scolaires sont toujours et souvent utilisés dans son enseignement tout comme les livres qui y occupent une place prépondérante. Donner le goût de lire est fondamental pour lui. À tel point que tout son budget est investi chaque année dans l’achat de volumes.

Vous vous doutez bien que ces livres ne seront pas tablettés en attendant qu’ils soient lus. Monsieur Éric va leur donner vie en se mettant en scène. Comme au théâtre, il se met dans la peau des personnages, il habite l’espace et il joue avec sa voix. Il apprécie particulièrement les bandes dessinées qui traitent d’histoire et qui lui permettent d’aborder les thèmes reliés au domaine de l’univers social.

Se mettre en scène, il le fait tous les jours. Sa classe est un véritable laboratoire de création dans lequel il se met constamment en danger. Il adore quand ses élèves le placent dans une situation inconfortable, car il les prend à témoin de ses stratégies d’adaptation qui leur serviront dans toutes les sphères de leur vie.

Comme il ne fait jamais rien comme les autres, vous ne serez pas surpris d’apprendre que la gestion de sa classe est confiée aux élèves qui occupent différents rôles au niveau des ressources humaines, des ressources matérielles, des communications, de la présidence, etc. Et ça fonctionne! Dans sa classe, la discipline y règne en douceur et en politesse.

Ah oui! Lors de ses conférences, des élèves l’accompagnent pour témoigner de leur cheminement. Un levier de valorisation, de persévérance et de motivation pour des jeunes qui ont rencontré des difficultés d’apprentissage, de comportement et d’adaptation.

Éric Tremblay, un ambassadeur pour le monde de l’éducation, un modèle pour ses jeunes protégés.

MERCI Monsieur Éric!

La classe en images