Accueil > Vie scolaire > La vie en formation professionnelle et aux adultes >Une première cohorte d'opérateurs spécialisés en pliage de métaux

 

Une première cohorte d'opérateurs spécialisés en pliage de métaux

 

8 février 2012 - En décembre dernier, la première cohorte du programme d’opérations spécialisées en pliage de métaux terminait son parcours de formation de huit mois. Les quatorze finissants ont été embauchés par les employeurs qui les ont reçus en stage.


Ces diplômés sont maintenant aptes à participer à la conception d’appareils biomédicaux, de camions-citernes, de carrosseries de véhicule, de portes et fenêtres, d’appareils de chauffage et de climatisation ainsi que de meubles d’établissements institutionnels et commerciaux, comme ceux en acier inoxydable dans les cuisines de restaurants et les salles opératoires.


Le Québec est reconnu comme un chef de file dans la production de pièces de haute précision en acier et les entreprises confrontées à une pénurie importante de main-d’oeuvre attendent les futurs diplômés avec beaucoup d’impatience.


Le programme qui mène à un diplôme d’études professionnelles figure d’ailleurs parmi le TOP 50 des programmes de formation professionnelle et technique offrant les meilleures perspectives d’emploi, publié annuellement par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS).


Le programme est offert en exclusivité par le Centre de formation professionnelle (CFP) de Québec. La seconde cohorte entamera la formation le 13 février 2012 et une troisième le 23 août 2012. Le centre souhaite aussi attirer des candidats des régions du centre et de l’est du Québec, où la pénurie de main-d’oeuvre qualifiée s’avère importante.


Le pliage et le découpage du métal sont des fonctions techniquement complexes et de haute précision. « C’est comme faire de l’origami, mais avec des feuilles de métal », illustre madame Maude Plourde, directrice du CFP de Québec.


Les candidats doivent avoir le souci du détail, un bon sens de la créativité, être minutieux et dotés d’une bonne dextérité manuelle. Ils doivent aimer travailler à partir de plans et avoir la capacité de visualiser les objets en 3D.


Les personnes ayant terminé leur 3e secondaire ou possédant des préalables jugés équivalents sont admissibles au programme. Une aide financière est possible auprès du MELS ou d’Emploi-Québec selon les critères établis. Pour en savoir davantage, visitez le www.cfpquebec.ca ou composez le 418 525-8354.



Carole Coulombe, conseillère en communication

Services de la formation professionnelle et de l'éducation des adultes