Accueil > Vie scolaire > Bilan du conseil des commissaires 2010-2011

Année scolaire 2010-2011
Bilan du conseil des commissaires

20 juin 2011

 

La réussite scolaire au cœur de notre engagement

L’année scolaire qui se termine a été riche en réalisations et c’est avec fierté que je vous présente ce bilan, à titre de présidente de la Commission scolaire de la Capitale. Je tiens à souligner l’engagement exceptionnel et le précieux travail de la directrice générale, madame Berthe Bernatchez, qui nous quitte pour une retraite bien méritée! Madame Bernatchez cède à son successeur, monsieur Pierre Lapointe, une commission scolaire performante où le souci d’un climat de travail harmonieux et la réussite des élèves sont des priorités.

Je profite également de l’occasion pour remercier le comité de parents pour leur participation active à la vie scolaire de notre commission scolaire, et pour souhaiter d’excellentes vacances, aux membres du personnel, à nos élèves et à leur famille!

Murielle Gingras
Présidente de la Commission scolaire de la Capitale

 

Un plan stratégique bien enraciné

La réussite de l’élève jeune ou adulte ainsi que le développement de son plein potentiel sont au cœur de nos préoccupations. À cet égard, voici quelques activités réalisées cette année qui s’inscrivent dans le cadre de priorités énoncées dans le plan stratégique 2007-2012, soit la maîtrise de la langue française, la protection de l’environnement, la santé globale et la persévérance scolaire.

Plus de 2 000 récits ont été rédigés pour la 2e édition du concours littéraire J’imagine, j’écris, tu lis! de la commission scolaire, un projet qui se veut une valorisation des talents littéraires et une reconnaissance des efforts et des progrès réalisés en écriture. Plus de 70 jeunes auteurs ont reçu les honneurs cette année. Parmi ces finalistes provenant du primaire, du secondaire et, en nouveauté, de la formation générale des adultes, le jury a décerné neuf prix « Coup de cœur », dont cinq récompensant la qualité des rédactions et quatre soulignant les progrès remarquables démontrés par les élèves.

Les gagnants du concours littéraire 2010-2011 : (de gauche à droite) Mélissa Caouette, centre Louis-Jolliet, Pier-Alexandre

Bruneau, centre Louis-Jolliet (Maison Dauphine), Émile Gagné, école Joseph-François-Perrault, Amandine Gagnon-Hébert,

école Joseph-François-Perrault, Mickey Desrosiers-Hogan, centre Saint-Louis (à l’avant) : Roxanne Lebel-Chouinard, école

Joseph-François-Perrault, Rose-Marie Drouin-Engler, école internationale de Saint-Sacrement et Philippe Desmarais,

école Les Prés-Verts. Absent sur la photo : Srey Pich Yann, centre Saint-Louis.

 

La Semaine Capitale de l’environnement

Du 11 au 15 avril 2011, les petits et les grands gestes environnementaux qui se font dans notre commission scolaire ont

été soulignés dans le cadre de Semaine Capitale de l’environnement. Au terme de cette semaine thématique, parmi les 33

écoles primaires, secondaires et centres qui s’étaient engagés à poser une action « verte » dans leur milieu, les tirages

d’un spectacle d’Arthur L’aventurier a été accordé à l’école primaire des Écrivains et une conférence à caractère

environnemental a été attribuée au CFP de Québec.

 

Concours Fais-moi un amour de dessin!, au profit de la Fondation Georgette-Lavallée
Un tout nouveau concours de dessin organisé par la Commission scolaire de la Capitale s’est déroulé en janvier et

s’adressait à tous les élèves et aux membres du personnel de la commission scolaire. L’objectif était à la fois d’encourager l’esprit créatif chez les participants et soutenir la cause de la Fondation Georgette-Lavallée, un organisme de bienfaisance qui offre de l’aide financière pour des enfants démunis d'écoles primaires, dans le but de faciliter leur intégration en milieu scolaire et de favoriser leur réussite. Quatre dessins ont été retenus pour la production de cartes de souhaits vendues à l’occasion de la Saint-Valentin.


Le fruit de la vente de cartes de la Saint-Valentin du concours « Fais-moi
un amour de dessin! » a été remis à la Fondation Georgette-Lavallée.

 

Forum jeunesse sur la persévérance scolaire Construis ton rêve!
Afin de donner la parole aux jeunes qui fréquentent nos écoles secondaires et nos centres de formation professionnelle et d’éducation des adultes, un Forum jeunesse sur la persévérance scolaire a été organisé en mai 2011 grâce à la collaboration du comité jeunesse de la commission scolaire. Cette activité s’inscrit dans les actions de la Politique relative à l’initiation des élèves à la démocratie scolaire de la commission scolaire. Plus de 90 participants, dont une soixantaine de jeunes représentants des conseils d’élèves se sont réunis pour « Construire leur rêve ».

Lors des ateliers de discussions, les jeunes ont exposé leur vision de l’école idéale et proposé des solutions pour rester motivés à l’école, ce qui permet de s’engager dans une plus grande persévérance scolaire. Résultat : une bonne amorce de réflexion pour l’élaboration du nouveau plan stratégique 2012-2017 de la commission scolaire!

 

Convention de partenariat 2010-2012
Tel que prescrit par la Loi sur l’instruction publique, la commission scolaire a conclu avec le ministère de l’Éducation une convention de partenariat ayant comme objectif d’augmenter la diplomation et la qualification des élèves de moins de 20 ans. Plusieurs moyens sont mis en œuvre pour actualiser cet objectif de persévérance scolaire. À titre d’exemples voici quelques démarches entreprises cette année.

  • Le programme La traversée a été mis en place pour faciliter le passage des enfants en milieu de garde vers le préscolaire. Ce programme permet de personnaliser l’accueil de chaque futur élève afin d’assurer le développement de son plein potentiel.
  • Nous avons aussi intensifié nos actions pour établir les conditions favorables lors du passage du primaire vers le secondaire pou transmettre une information complète à la direction de l’école et aux enseignants afin de mieux connaître les besoins des élèves.
  • Pour offrir un soutien accru aux élèves à risque de décrocher, nous pouvons maintenant compter sur le suivi personnalisé d’un conseiller en formation scolaire. En étroite collaboration avec les parents, les enseignants et les membres de la direction de l’école, cet agent de liaison dirige et accompagne un jeune à risque de décrocher vers un lieu d’apprentissage où il pourra poursuivre sa formation, comme dans un centre de formation professionnelle ou d’éducation des adultes.

 

Une participation assumée aux compressions budgétaires
Afin de contribuer à retrouver l’équilibre budgétaire, le gouvernement du Québec a annoncé aux commissions scolaires des mesures de compressions afin de réduire de 10 % leurs frais administratifs en quatre ans. Pour la Commission scolaire de la Capitale, cela représente 479 000 $ puisés dans les postes budgétaires de frais de déplacement, de perfectionnement et de publicité. À la demande du gouvernement, parmi les membres du personnel œuvrant au sein de l’administration, nous avons aussi mis en place un plan de réduction de la taille de l’effectif qui prévoit remplacer un seul employé sur deux qui nous quittent pour la retraite.

Annoncé en mai dernier, le projet des Règles budgétaires 2011-2012 élaboré par le MELS prévoit une compression des subventions octroyées à la commission scolaire de l’ordre de 3,2 M$. La commission scolaire procède actuellement à la révision de ses budgets afin d’atteindre l’objectif prescrit par le ministère, sans toutefois affecter les services liés aux élèves pour 2011-2012.

 

Investissements dans les bâtiments et aménagement des cours d’école
D’importants travaux totalisant près de 13,75 M$ ont été réalisés cette année dans le cadre du budget d’investissements de la commission scolaire et des mesures ministérielles « Maintien des bâtiments » et « Résorption du déficit d’entretien ». Ces travaux majeurs, qui englobent la réfection de toitures, le remplacement de fenêtres et le remplacement de chaudières, auront également une incidence sur la gestion efficace de notre consommation énergétique.

La ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport confirmait le 6 avril 2011 que le projet d’agrandissement et de réaménagement du secteur Initiation à la vie, de l’école de la Cité avait été accepté, enclenchant ainsi l’élaboration des plans et devis. L’investissement total de 5 M$ permettra de réorganiser une superficie de 18 215 pi2 et d’ajouter un espace de 5021 pi2 à l’établissement qui offre des services aux jeunes de 12 à 21 ans présentant une déficience intellectuelle et de l’autisme, provenant des différentes commissions scolaires de la grande région de Québec.

 

Déversement accidentel à l’école Notre-Dame-de-Fatima
En janvier 2011, un malheureux déversement accidentel de plus de 7 500 litres de mazout a entrainé la déconstruction totale de l’école Notre-Dame-de-Fatima, située dans l’arrondissement de la Haute-Saint-Charles, pour procéder à la réhabilitation environnementale du terrain. Dans les jours suivants le déversement, les 91 élèves et la quinzaine de membres du personnel ont emménagé non loin de là, à l’école de l’Escabelle. Un processus de consultation s’amorcera au cours de l’automne quant à la révocation de l’acte de l’établissement de l’école de Notre-Dame-de-Fatima.

 

Des reconnaissances dignes de mention

L’école de foresterie et de technologie du bois de Duchesnay fêtait son 75e anniversaire
Plus de 500 diplômés, enseignants et élèves ont célébré en grand le 75e anniversaire de l’École de foresterie et de technologie du bois de Duchesnay en septembre. Des générations de diplômés, dont certains de la promotion de 1944, ont parcouru les routes du Québec, de l’Ontario et même des provinces maritimes pour se réunir à Duchesnay, là où leur passion du métier a pris naissance. Au cours des 75 dernières années, l’école a formé plus de 7 500 professionnels œuvrant aux quatre coins du Québec.

 

L’école hôtelière de la Capitale s’installe au Domaine Cataraqui
Le Domaine Cataraqui situé dans l’arrondissement de Sainte-Foy-Sillery-Cap-Rouge et rénové au coût de 10 M$ peut désormais accueillir plusieurs événements de tout ordre, dont des mariages et des réunions. L'agrandissement sur la façade nord de la villa a quant à lui permis d’aménager des locaux pour l'École hôtelière de la Capitale grâce à un partenariat conclu entre la Commission de la capitale nationale du Québec et notre commission scolaire. Ce plateau de travail supplémentaire aux infrastructures ultramodernes permet aux élèves d’exercer leur savoir et d’assurer un service de restauration lors des événements spéciaux et protocolaires.

                                             Crédit photo : Clément Allard
De gauche à droite, monsieur Jacques Langlois, président et directeur général de la Commission de la capitale nationale du Québec, monsieur Régis Labeaume, maire de Québec, madame Kathleen Zicat, première vice-présidente, vente et service aux particuliers de Banque Nationale Groupe financier, docteur Yves Bolduc, ministre de la Santé et des Services sociaux, madame Christine Saint-Pierre, ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine et madame Murielle Gingras, présidente de la Commission scolaire de la Capitale.

 

Deux finalistes au concours Forces AVENIR
La Commission scolaire de la Capitale s’est une fois de plus distinguée au concours Forces AVENIR qui honore les élèves et les membres du personnel issus des écoles secondaires des différentes régions du Québec. En effet, la Commission scolaire de la Capitale comptait deux finalistes au concours; l’un dans la catégorie PROJET ENGAGÉ et l’autre dans la catégorie PERSONNEL ENGAGÉ. Le projet Githo des élèves de l’école secondaire Joseph-François-Perrault s’engageait à donner la chance à un jeune Haïtien de poursuivre ses études et monsieur Christian Faucher, un enseignant à l’école secondaire Vanier qui consacre ses énergies à rendre l’école attrayante pour les jeunes. Félicitations à tous!

 

Dix élèves récompensées au concours Chapeau les filles!
Ce concours souligne l’audace et le courage de femmes qui se préparent à exercer une profession ou un métier traditionnellement masculin. Lors d’une cérémonie de remise des prix régionaux du concours Chapeau, les filles!, organisée par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, parmi les 23 femmes qui ont reçu des bourses, dix lauréates sont issues de la Commission scolaire de la Capitale et quatre d’entre elles se sont classées parmi les finalistes pour les prix nationaux.

Nos lauréates sont du CFP de Neufchâtel, Marie-Ève Boucher, Nancy Mallet et Mylène Tremblay (finaliste pour les prix nationaux), de l’École des métiers et occupations de l'industrie de la construction de Québec, Katherine Caron-Duquette, Joanne Drouin, Émanuelle Forand, Julie Langlois (finaliste pour les prix nationaux), Kathy Laplante-Nicole et Josée Verville (finaliste pour les prix nationaux) et finalement de l’École hôtelière de la Capitale, Sarah St-Pierre (finaliste pour les prix nationaux). C’est cette dernière, Sarah St-Pierre, qui lors du gala national Chapeau les filles! du 3 mai, a remporté un stage en France auprès d'un artisan-boucher réputé. Félicitations à toutes nos finalistes!

Mme Sylvie Hamel, directrice de programmes, Les Offices jeunesse internationaux du Québec,
remet un prix à Sarah St-Pierre.