Accueil > Vie scolaire > La vie au primaire > Émile Ouellet, gagnant du concours Cliquez pour moi!

Émile Ouellet, gagnant du concours Cliquez pour moi!

 

23 juin 2011 - Le directeur général des élections du Québec, monsieur Jacques Drouin, a procédé à la remise des prix pour le concours national Cliquez pour moi!, édition 2011. Ce sont des élèves et des enseignants de Québec qui ont obtenu le plus de votes pour leurs propositions cette année.

Cliquez pour moi! est un projet d'élections virtuelles qui permet aux élèves de faire des propositions en ligne et de vivre une expérience démocratique hors du commun. En proposant de bonnes idées pour améliorer leur école, leur municipalité ou tout le Québec et en votant pour les meilleures, les élèves goûtent à l'exercice de la démocratie et se préparent à jouer un rôle actif dans leur société. Les élèves peuvent consulter sur Internet les propositions de tous les concurrents et en débattre avec eux.

À la suite d'une sélection faite par un jury, dix propositions sont soumises à un scrutin national. Les élèves candidats et électeurs sont alors amenés à voter pour celle qu'ils préfèrent en précisant les raisons de leur choix. Tout se passe sur le Web. Un gagnant du primaire et un du secondaire sont déterminés en fonction du résultat du vote. Les propositions gagnantes sont ensuite acheminées aux organismes et aux ministères qui sont concernés par la proposition.

Au primaire, c'est Émile Ouellet, un élève de l'école Saint-Jean-Baptiste qui a obtenu le plus grand nombre de votes des autres élèves participants de tout le Québec, pour sa proposition intitulée Laissez-leur la chance d'être des enfants! Il a été accompagné de Christian Cloutier, enseignant du primaire. Chaque proposition gagnante a permis à son créateur ainsi qu’à l’enseignant qui l’a accompagné dans cette expérience de se mériter un iPad.

Cliquez pour moi! est le fruit d'une collaboration entre le Directeur général des élections du Québec et le RÉCIT de l'univers social (Réseau pour le développement des compétences par l'intégration des technologies). Par la création de ce programme en 2008, le DGE et le RÉCIT ont voulu offrir une façon originale et attrayante d'encourager les jeunes à s'engager socialement et à prendre conscience du pouvoir qu'ils auront comme citoyens responsables.