Le tout début d'Internet

Internet, quoique assez jeune, a connu un développement littéralement explosif. Il a pour origine une expérience du Département de la Défense des États-Unis, en réponse au projet Spoutnik lancé par les Russes. Les militaires américains voulaient un réseau d'ordinateurs qui fonctionnerait même en cas de catastrophe, telle une guerre (le meilleur exemple est celui des familles du Kosovo qui communicaient avec des Québécois par Internet pendant la guerre). Si certains liens du réseau étaient disfonctionnels, le reste du réseau devait continuer de fonctionner. Ce réseau, appelé ARPANET, reliait des chercheurs et des scientifiques américains. Il est l'ancêtre d'Internet comme on le connait. En 1985, la National Science Fondation (NSF) a créé le NSFNET, un réseau reliant des centres de recherche et d'éducation. Basé sur ARPANET, le NSFNET a bâti l'épine dorsale d'Internet pour les États-Unis, un service gratuit pour les institutions scolaires et les chercheurs américains. Parrallelement, des réseaux régionaux étaient créés pour relier les entreprises privées avec le réseau national. Beaucoup de gens ont découvert l’immense potentiel du système, de grandes entreprises ont commencé à construire leur propre réseau en les reliant à celui de NSFNET. Le problème fut que chaque réseau d’entreprise utilisait son propre protocole (contrat grâce auquel 2 ordinateurs peuvent communiquer entre eux), et ce n’est qu’en 1990, en Suisse, que le CERN a développé le World Wide Web (WWW). Il est maintenant développé par Le Consortium du World Wide Web, aussi connu sous le nom World Wide Web Initiative. Le WWWI a été fondé par plusieurs entreprise telle que AT&T, Adobe Systems Incorporated, Microsoft Corporation et Sun Microsystems Inc.