Tout dirigeant d'un royaume a pour devoir de faire régner la paix et l'ordre sur son territoire et doit apporter la prospérité à ses sujets. C'est en donnant ces garanties au peuple égyptien que le système pharaonique a pu être mis en place. Aussi faut-il considérer, d'un point de vue politique, l'aspect institutionnel du système. En effet, au fur et à mesure, les pharaons trouvent de nouvelles commodités pour avoir des sujets dévoués et des rivaux anéantis. L'autorité royale place sa capitale souvent d'où elle est originaire et régit un royaume centralisé dont le pharaon est le "despote". Une micro régionalisation a été néanmoins opérée puisque 42 gouverneurs répondent de l'autorité monarchique. Le pharaon généralement, opère par népotisme c'est à dire qu'il place les membres de sa famille aux places importantes si ce n'est déjà fait car c'est souvent par hérédité que le pouvoir se transmet. De plus, le pharaon a mis en place un système judiciaire dont il est le seul dépositaire, il est le juge suprême, le seul à pouvoir prononcer une peine de mutilation.

 

 

 

 

Cette page a été créée par Samuel Cantin et Patrick Fonner

 

 

 

Retour à la page d’accueil

 

 

Retour au plan du site