L’écriture égyptienne

 

Le thème dont nous allons parler, c’est l’écriture  égyptienne. Notre problème de départ c’est sur la signification de leurs dessins.

 

L’écriture  égyptienne est composée de dessins. Chacun  des symboles possède sa signification .Cette forme d’écriture était utilisée sur les murs des pyramides ou dans les palais royaux. Ceci se nomme les hiéroglyphes.

 

Les hiéroglyphes sont une forme d’écriture figurative apparue en Égypte ancienne peu avant l’unification de cette dernière. Certains signes représentent une lettre, d’autres une syllabe ou encore l’objet dessiné. Il n’existait pas de ponctuation. Les voyelles n’étant pas écrites on ne peut que deviner la prononciation des mots et ce, à l’aide d’une langue dérivée de l’égyptien ancien : le copte. Le hiératique et le démotique sont, également, d’usage courant à cette époque. Les hiéroglyphes sont dessinés avec le calame, un roseau à pointe taillé et un pinceau.

 

 

 

 

Cette page a été créée par Mireille Cantin et Jimmy Tremblay

 

Page suivante

 

Retour à la page d’accueil

 

Retour au plan du site